Bienvenue  en   Andalousie

Séville اشبيليه

Séville est une ville du Sud de l’Espagne, elle est le centre économique, politique et culturel de l’Andalousie. C’est aussi une ville au passé glorieux, dotée d'un grand patrimoine culturel et artistique.

Quelques mois à peine après l'invasion des troupes musulmanes dans la péninsule ibérique en avril 711, Moussa Ibn Noussaïr conquit Séville. Cette époque est  marquée par les incursions dévastatrices et répétées des Vikings, qui pénètrent jusqu'à Séville par le Guadalquivir. La première de ces incursions, en 844, est marquée par un bilan désastreux. Les autorités musulmanes décident dès lors la construction de chantiers navals et la constitution d'une flotte, qui permet de repousser les tentatives d'incursions par voie fluviale. L'arrivée sur le trône d'Abd al-Rahman III en 912 signe le retour en force du rôle prépondérant de Séville en tant que pole économique et culturel en Andalousie. Les premières pierres de l'actuel Alcazar sont posées au Xe siècle. La chute du Califat en 1031 libère Séville de sa tutelle musulmane. Surgissent alors dans tout Al Andalous des taïfas. Sous la dynastie des Abbadides, la cité connaît une période d'apogée culturelle. La cour des souverains sévillans est le lieu d'une intense activité artistique et littéraire, marquée par un raffinement dont la renommée traverse rapidement le Guadalquivir. La construction d'une nouvelle grande mosquée est décidée par le calife Abu Yakoub Youssef en 1172. Son minaret, la Giralda, édifiée entre 1184 et 1198, témoigne de l'architecture de l'époque. Par ailleurs, l'Alcazar est réhabilité et la muraille est reconstruite et dotée de puissants éléments défensifs, dont la Torre del Oro. La ville finit par être conquise par Ferdinand III de Castille, lors du siège de Séville.

Place d'Espagne, conçue pour l'Exposition ibéro-américaine de 1929 par l'architecte local Anibal Gonzalez. Elle comprend, un palais, un parc, et une place place ornée de fresques retraçant l'histoire de la reconquête.

La Giralda, monument emblématique. Ce minaret de la grande mosquée de Séville,  construit  entre 1184 et 1198, s'élève à 76 mètres de haut. En 1586, après la reconquête, les chrétiens y ajoutèrent le clocher.

Vestige de la présence musulmane

Architecture arabo-mauresque d'un ex minaret

Une des fresques de place d'Espagne représentant la reprise de malaga.

 

Œuvre Metropol Parasol Séville

Patio d'une maison particulière au vieux quartier Santa Cruz

Quartier Santa Cruz

Santa Cruz

Encore un joli patio d'une maison particulière au vieux quartier Santa Cruz

Hit-Parade